postérieur


postérieur

postérieur, ieure [ pɔsterjɶr ] adj. et n. m.
• 1480; lat. posterior, compar. de posterus « qui vient après »
1Qui vient après, dans le temps. « Les poètes français postérieurs à Hugues Capet » (Renan). Le document est très postérieur, de beaucoup postérieur à l'année 1800. Nous verrons cela à une date postérieure. futur, ultérieur.
2Didact. Qui est derrière, dans l'espace. Partie postérieure et partie antérieure. Axe, coupe antéro-postérieure, d'avant en arrière. Membres postérieurs du cheval. Phonét. Se dit d'une voyelle prononcée en arrière du palais. Le a postérieur [ a ].
3 N. m. (1566) Fam. Arrière-train d'une personne. fam. cul, 2. derrière. Tomber sur son postérieur.
⊗ CONTR. Antérieur.

postérieur nom masculin Familier. Derrière de quelqu'un. ● postérieur (citations) nom masculin Jacques Perret Trappes 1901-Paris 1992 Les grands fauteuils n'ont plus de postérieurs à leur mesure. Bande à part Gallimardpostérieur (synonymes) nom masculin Familier. Derrière de quelqu'un.
Synonymes :
- arrière-train (populaire)
- fesses (familier)
postérieur, postérieure adjectif (latin posterior) Qui est derrière, en arrière dans l'espace, par opposition à antérieur : La partie postérieure du crâne. Qui vient après dans le temps. Se dit d'un phonème dont le point d'articulation se situe vers l'arrière du conduit vocal (par exemple les voyelles vélaires, les consonnes pharyngales). ● postérieur, postérieure (difficultés) adjectif (latin posterior) Emploi Recommandation Ne pas dire plus postérieur ou moins postérieur. On peut, en revanche, utiliser postérieur avec les adverbes marquant l'intensité (très, peu, etc.) : très postérieur, bien postérieur, de beaucoup postérieur sont corrects. Remarque Comme antérieur, postérieur (issu d'un comparatif latin) implique, par sa signification même (= après par rapport à un autre), une comparaison. Construction Postérieur à : ces évènements sont bien postérieurs à votre départ. ● postérieur, postérieure (expressions) adjectif (latin posterior) Élément postérieur à un élément y pour une relation d'ordre notée \<, élément x tel que y \< x. ● postérieur, postérieure (synonymes) adjectif (latin posterior) Qui vient après dans le temps.
Synonymes :
- ultérieur
Contraires :
- antérieur

postérieur, eure
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Qui suit, qui vient après dans le temps. Ce testament est postérieur à son mariage.
d2./d Qui est derrière. Partie postérieure du corps.
d3./d PHON Se dit d'une voyelle prononcée avec la langue massée à l'arrière de la cavité buccale. [u], [o] et [o] sont des voyelles postérieures. Ant. antérieur. Syn. vélaire.
rII./r n. m. Fam. Derrière (d'une personne).

⇒POSTÉRIEUR, -EURE, adj. et subst. masc.
I.Adj. (compar.). Anton. antérieur.
A. —[Dans le temps] Qui suit, qui vient après.
1. Postérieur (+ de + durée) + à + compl.
[Appliqué à des pers.] Il faut regarder de près à ce qu'un écrivain qui est si postérieur à cette époque, nous dit de ces dettes qui troublèrent la cité athénienne (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p.342).
[Appliqué à des choses] L'ouvrage de l'Esprit est postérieur de plusieurs années aux premiers écrits de Condillac (COUSIN, Hist. philos. XVIIIes., t.1, 1829, p.38). Les aperçus que jette M. Focillon sur les époques postérieures à celle qu'il étudie et qui conservent, au sein de leurs pires débordements, la nostalgie du Moyen-Âge (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p.54).
2. Absol. Synon. ultérieur. Date, époque postérieure; générations postérieures. Si je suis tenté de mentir, ce sera plus tard, quand il s'agira de très grandes fautes, bien postérieures (STENDHAL, H. Brulard, t.1, 1836, p.49):
La Légende des Siècles paraît deux ans après les Fleurs du Mal. Quant aux oeuvres postérieures d'Hugo, elles n'ont été publiées que longtemps après la mort de Baudelaire.
VALÉRY, Variété II, 1929, p.137.
Rem. Bien qu'il soit à l'orig. un compar., postérieur est parfois modifié par très, chez plusieurs écrivains (d'apr. COLIN 1971). Les lois fondamentales (...) sont évidemment l'ouvrage d'une force supérieure à l'homme; (...) l'écriture même, très postérieure, est pour elles le plus grand signe de nullité (J. DE MAISTRE, Constit. pol., 1810, p.31).
B. —[Dans l'espace]
1. ANAT. Qui est derrière, qui est situé à l'arrière de quelque chose. Membres postérieurs, pattes postérieures; chambre postérieure de l'oeil; axe, coupe postérieur(e); partie postérieure de la tête, du tronc. C'est de l'aorte postérieure droite que naissent toutes les autres artères (CUVIER, Anat. comp., t.4, 1805, p.281). Mon Galgo (...) a un spasme qui ne s'arrête jamais, même quand il dort, dans le muscle de la cuisse postérieure droite (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p.419). Pour soutenir le développement du tronc supérieur, les muscles renforcés de la région postérieure du tronc contrastent avec un fessier réduit (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.212).
2. PHONÉT. Prononcé en arrière de la bouche, qui a son point d'articulation en arrière de la cavité buccale. Anton. antérieur. Consonnes, voyelles postérieures. Le «a» postérieur dans pâte (MAR. Lex. 1933, Ling. 1972).
II.Subst. masc., fam. Fesses, derrière d'une personne. Synon. arrière-train (pop.), cul (vulg.), popotin (pop., fam.). Tomber sur son postérieur. Est-ce qu'il n'aurait pas chaussé le bout de son pied dans le postérieur de ce farceur de Simonnin quand il a fait le sourd? (BALZAC, Chabert, 1832, p.24). Le bon temps de la campagne d'Iéna, quand on poursuivait l'ennemi jusqu'à Stettin, et que les culottes mouillées collaient à la peau du postérieur (ADAM, Enf. Aust., 1902, p.370).
REM. Postère, subst. masc., synon. fam. (supra II). S'allongeant sur un tapis ad hoc, [elle] commença les quelques mouvements qui donnent à la femme un ventre plat, des seins menus et arrogants, une taille fine, des cuisses fuselées et un postère bien ferme (QUENEAU, Pierrot, 1942, p.83).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: posterieur; dep. 1740: -té-. Étymol. et Hist. 1. 1475 «qui est placé après, dans le temps» (Arch. Nord, B 19509 ds IGLF); 2. 1480 «qui est placé après, dans l'espace» (Baratre infern., B.N. 450, f° 45 v° ds GDF. Compl.); 3. 1566 subst. fém. plur. «les fesses» (H. ESTIENNE, Aplogie pour Herodote, ch. 36 ds HUG.); 1798 subst. masc. «le derrière» (Ac.). Empr. au lat. posterior «postérieur, de derrière», «qui vient en second lieu». Fréq. abs. littér.:1249. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 5172, b) 388; XXes.: a) 325, b) 493.
DÉR. Postériorité, subst. fém. Caractère, état de ce qui est postérieur à quelque chose dans le temps. Anton. antériorité. Établir la postériorité d'un fait par rapport à un autre. Qu'on dispute sur la postériorité ou l'antériorité de l'esprit, à la bonne heure: mais qu'on le nie au nom de la fatalité, c'est une exclusion que rien ne justifie (PROUDHON, Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.363). Des localisations d'ordre, avec réactions possibles à l'antériorité (celle-ci étant douée de degrés quantitatifs discernables), à la simultanéité, et à la postériorité (douée également de degrés) (PIÉRON, Sensation, 1945, p.52). []. Ac. 1694, 1718: posteriorité; dep. 1740: -té-. 1res attest. a) 1460-66 «état d'une chose postérieure à une autre» (MARTIAL D'AUVERGNE, Arrêts d'amour, le Ve Arrest, éd. J. Rychner, 27); b) 1482 [date de l'éd.] «postérité» (P. FERGET, Mirouer de la vie humaine, f° 71 r° ds GDF.); dér. sav. de postérieur, d'apr. le lat. posterior (v. postérieur), suff. -(i)té.
BBG. —POHL (J.). Contribution à l'hist. de qq. mots. Fr. mod. 1963, t.31, p.299.

postérieur, eure [pɔsteʀjœʀ] adj. et n. m.
ÉTYM. 1480; lat. posterior, compar. de posterus « qui vient après ».
———
I Adj.
1 Qui est plus loin, qui est après (autre chose) dans le temps (normalement construit avec à). || Une date postérieure à la date indiquée ( Postdate). || Une langue postérieure de trois siècles à l'hébreu de Salomon (→ Cantique, cit. 1). || Les poètes français postérieurs à Hugues Capet (→ Ethnique, cit. 2). || Très postérieur. || De beaucoup postérieur. || Postérieur au temps présent; nous verrons cela à une date postérieure. Futur, ultérieur.
2 Didact. Qui est derrière, en arrière dans l'espace. || Partie postérieure et partie antérieure (→ Chambre, cit. 15). || Tiers postérieur de la voûte du palais (2. Palais, cit. 1). || Partie postérieure et inférieure du tronc (→ Dorsal, cit. 1). || Membres postérieurs du cheval. || Axe, coupe antéro-postérieure, d'avant en arrière.
Phonét. Se dit d'une voyelle articulée dans la région du voile du palais (arrière du palais). [a], [ɔ], [o], [u] en français sont des voyelles postérieures. A postérieur [a] (opposé à a antérieur [a]).
———
II N. m. (1566). Fam. Arrière-train. 4. Baba, croupe, cul, derrière, postère. || Tomber sur son postérieur.
CONTR. Antérieur. Antécédent, avant-coureur, contemporain.
DÉR. Postère. Postérieurement, postériorité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • postérieur — postérieur, eure (po sté ri eur, eu r ) adj. 1°   Qui vient après, qui suit dans l ordre des temps. Une époque postérieure. •   Leur règle est postérieure à la nôtre de cinq cents ans, PATRU Plaid. 15. 2°   Qui est derrière. La partie postérieure …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • posterieur — POSTERIEUR, [posteri]eure. adj. Qui est aprés à l égard du temps. Vostre hypotéque est posterieure à la sienne. son droit est posterieur au mien. ce testament est détruit par un codicile posterieur. date posterieure. Il se dit aussi à l égard de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • posterieur — Posterieur, Posterior …   Thresor de la langue françoyse

  • POSTÉRIEUR — EURE. adj. Qui suit, qui est après dans l ordre des temps. Votre hypothèque est postérieure à la sienne. Son droit est postérieur au mien. Ce testament a été annulé par un testament postérieur. Date postérieure. À une époque postérieure. Cet… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • postérieur — См. posteriore …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • postérieur — adj. et nm. => Après, Derrière …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • POSTÉRIEUR, EURE — adj. Qui suit, qui est après dans l’ordre des temps. Votre hypothèque est postérieure à la sienne. Son droit est postérieur au mien. Ce testament a été annulé par un testament postérieur. Date postérieure. à une époque postérieure. Cet ouvrage,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • antéro-postérieur — postérieur, ieure [ pɔsterjɶr ] adj. et n. m. • 1480; lat. posterior, compar. de posterus « qui vient après » 1 ♦ Qui vient après, dans le temps. « Les poètes français postérieurs à Hugues Capet » (Renan). Le document est très postérieur, de… …   Encyclopédie Universelle

  • Ligament croise posterieur — Ligament croisé postérieur Pour les articles homonymes, voir LCP. Ligament croisé postérieur …   Wikipédia en Français

  • Ligament croisé postérieur — Pour les articles homonymes, voir LCP. Ligament croisé postérieur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.